Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 19:20

chaussures-enfant-1933.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 19:10

mariee-normande-1910.JPGmariée charentaise

mariee-bretonne-1910.JPGmariée bretonne

mariee-basque-1900.JPGmariée basque

mariee-1900-noirmoutier.JPGmariée de Noirmoutier

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:44

Les caractéristiques de ces robes 1923.

Vous les voyez vous-même : dos très plat, le haut du devant aussi, seul un volant en forme dénote la tendance nouvelle. Une ceinture ou non, un décolleté carré devant, rond derrière et pas de manche. C'est, de plus, une robe que vous pouvez faire vous-même, le plan que nous en donnons vous facilitera et aplanira toutes les difficultés, Le tissu est à votre choix, il y a de si jolis crêpes... et des velours si tentants...

Nous vous donnons quelques variations sur le thème

Un beau broché ou lamé, pas de ceinture devant, mais une assez large, derrière, venant s'attacher à gauche sous une touffe de plumes et un pan de même tissu, droit fil et en forme.

Une robe d'après-midi, Vous avez fait broder le devant et les manches et réchauffez le bas d'une bande de fourrure. Pas. de ceinture, aussi vous pouvez ouvrir à gauche, à. l'endroit de la couture et fermer de quelques agrafes afin que la robe soit bien plate.

Une robe de dîner en taffetas écossais rouge persan rayé, quadrillé argent et or, une ceinture de pierreries en fait tout le tour, Vous pouvez interpréter en lainage, une ceinture de cuir et de toutes petites manches pour l'après-midi.

Et une robe de crêpe ou satin. Il y a deux volants, au lieu d'un, deux volants taillés l'un sur l'autre ; l'encolure et la ceinture sont faites de rubans noir et blanc, un ruban noir bordant les volants, la robe, est vert très pâle.

Le texte est de Régine en 1923

robe 1923robe 1923 arobe 1923 brobe 1923 crobe 1923 drobe 1923 zoom 2

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 17:17
Les Coiffes et Bonnets

C'est après les guerres du premier empire que les coiffes et bonnets de lingerie blanche, ont commencé à faire leur apparition. A ses débuts, la coiffe était simplement faite en mousseline unie, pour les jeunes femmes et en nansouk garni pour les veuves ; les dentelles el les broderies n'étaient pas encore employées. Suivant les départements et même les petits pays, la forme de la coiffe était différente de nom et d'aspect, et l'on reconnaissait à première vue à la dimension de la coiffe, l'origine précise du colle qui la portait. Vers 1850, les communications de villes à villes devenant plus faciles, les marchands en gros de blanc pour augmenter la vente de leur article, commencèrent à vendre des coiffes ornées do broderies faites à la main ;de plus, la coiffe se livra soit sur mousseline, soit sur tulle à maille ronde ou sur tulle Bruxelles à maille carrée
La disparition de la corporation des marchands de coiffes, commence vers 1830, Les rares hommes qui se lancèrent dans cette voie avaient un petit magasin généralement dans les préfectures ou sous-préfectures et les jours de marché, les lingères des environs venaient y faire leurs emplettes. Le chef de la maison voyageait à cheval, emportant dans des sacs les pièces de mousseline et de nansouk qu'il débitait et se faisait payer au comptant. La femme tenait le magasin pendant ses absences. A mesure que la coiffe prit de l'extension et nécessita des articles plus compliqués, les marchands de
blanc transformèrent leur commerce de la façon suivante : dans de grandes voitures appelées maringotes et aménagées spécialement à cet effet, ils entassaient les paquets de mousseline, les boites de dentelles, tulles, broderies, rubans, été, et voyageaient avec un employé.

Il leur fallait généralement deux ou trois chevaux pour traîner ces grosses voitures. Arrivés dans les hôtels où une salle spéciale leur était réservée, ils déballaient leur voiture, puis allaient rendre visite aux petits marchands de la localité qui, à tour de rôle, venaient à l'hôtel choisir leurs marchandises. Le patron faisait la vente, pendant que l'employé faisait la facture. Cette
dernière était réglée seulement au passage suivant.
L'ère de ce genre de commerce a été des plus prospère, aussi bien pour les marchands eu gros que pour les détaillants.

Elle a duré de 1830 à 1890. Tous ceux qui ont travaillé dans ces heureuses années ont réalisé de petites fortunes.
Dans l'ordre, coiffe angevine, auvergnate, berrichone, des Deux Sevres, je ne peux en mettre plus, j'ai atteint la limite, je mettrais la suite dans un deuxième à venir
coiffe-angevine-1900.jpgcoiffe-auvergnate-1900.jpg
coiffe-berrichonne-1900.jpgcoiffe-des-deux-sevres.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 18:53
Les Mariages de Plougastel.
Parmi les anciennes coutumes dont la Bretagne, mieux peut-être que toute autre province de France, a su conserver la tradition à travers les siècles, il en est une qui veut qu'au pays de Plougastel, près de Brest, les mariages ne se célèbrent qu'une fois dans l'année et entre gens de PlougasteL C'est ainsi que le 13 janvier 1903, vingt-cinq couples ont été bénis.
Dans le beau décor de la vieille église et de son calvaire le spectacle est curieux de ce long défilé où chantent de mille couleurs, les brillants costumes, les soies des tabliers et des ceintures et les rubans des coiffes.

Après que le café au lait ait été servi et que, suivant l’usage. les parents sont venus offrir aux nouveaux époux des ustensiles de ménage, vaisselle ou batterie de cuisine, les danses commencent et ne sont interrompues qu'a l'heure du repas, servi
à tous les invites dans trois auberges différentes.

Le lendemain,. tout le monde en grand costume se réunit à l’église . où un service est célébré en l’honneur des morts de l’année.
costume-mariee-Plougastel-1900.JPG
Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 18:59
la robe se compose d'un fourreau empire en forme, c'est-à-dire ajusté à la poitrine avec pli vague et biaisé dans le dos, de façon à donner au bas une ampleur molle et enveloppante; le haut est une sorte d'empiècement boléro en drap pastel comme le fourreau, dentelé en larges festons sur une bande de panne piquée, également dentelée ; le boléro attaché de côté par de gros boutons de panne sous une cascade de dentelle qui se continue jusqu'au bas de la robe; manches larges serrées au poignet par un bracelet de panne; encolure montante dentelée à plus petits festons en panne piquée.
 
 
Corset obligé au vu de cette taille super fine ou choix d'un modèle de taille très mince. C'est joli, mais difficile pour le corps, si corset, enfin je suppose.
robe-de-ville-1902-copie-2.JPGrobe-de-ville-1902-zoom.JPG

 
Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 17:01

cols-et-echarpes-1928-a-copie-1.JPGcols et echarpes 1928 b

   
     

Cette saison 1928, voici ce que la couture nous propose : les cols, les écharpes, les cravates nouées, et tous les enroulements qui modifient le décolleté, l'encolure d'une robe.
D'abord, une écharpe rentrant dans un thème général de décoration, vous seule pouvez savoir si une écharpe de kasha naturel avec une grande initiale en relief sera plus seyante qu'une écharpe de kasha cerise quadrillée de bleu ou de brun. Il en est de même des foulards. On les porte de préférence avec le costume tailleur, et la couleur du tailleur et son style vous guideront mieux que moi.

Bien qu'il soit à la mode, avec un tailleur noir, de porter un foulard écossais rouge et noir, je pense que cette mode un peu spéciale n'est pas, malgré son originalité, une mode si j'ose dire « quotidienne ». En outre, elle date, comme tout ce qui fait un
peu bal costumé. Non, laissons le genre apache aux héros décoratifs de Francis Carco. Un beau foulard écossais multicolore, ou beige et noir par exemple, fera plus net et plus « mode ».

Les foulards à pastilles sont plus rares déjà qu'au début de la saison. Il était facile à prévoir que nous succomberions très vite sous une avalanche de pois. Je conseillerai aux infortunées qui se sont lancées dans le pois sans réfléchir d'utiliser leurs tissus pour des vêtements d'intérieur, liseuses d après-midi, ou même pour des abat-jour de studio et des coussins de nursery. L écossais est beaucoup moins fatigant, date beaucoup moins, et pour tout dire, fait moins « barrière » que le pois. . L utilisation de carrés ou de pointes à 1 ancienne mode garde toujours ses ferventes. On a beaucoup recherché les foulards de matelot en soie épaisse, ou les pointes paysannes en brochés amusants. Noué sur une robe, cela fait une tache de couleur plaisante à notre œil

Nicole Groult a contribué personnellement à cette mode ; beaucoup de femmes
élégantes ont suivi le mouvement.
(Nicole Groult est une styliste et promotrice de la mode garçonne. Elle est la mère des femmes écrivains Flora et Benoite Groult)

Cependant beaucoup de robes de velours ont cette année des cols rabattus en mousseline bordée de ruches, en linon ocré, en dentelle que complètent des cravates assorties, les unes très amples, les autres au contraire très petites.
cols-et-echarpes-1928-c.JPGcols-et-echarpes-1928-d.JPGcols-et-echarpes-1928-e.JPG

cols-et-echarpes-1928-f.JPGcols-et-echarpes-1928.JPG

 

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 17:56

tea-gown-1927.JPG

Très gracieux de forme , ce vêtement ample et souple a beaucoup d'élégance

Le tea gown des années 20 est porté comme déshabillé chez soi.

On peut donc le réaliser en crêpe satin, crêpe de Chine ou crêpe Georgette, mais on peut aussi le faire dans un tissu moins somptueux, en toile de soie ou crêpe marocain, ou crêpe colonial, par exemple. Pour un mannequin 44, il faut compter 3 m. 90, de tissu en 1 mètre de large. La coupe est extrêmement simple,, le corsage se prolonge en manches
Taillé sur le même patron, voici un autre tea-gown en crêpe mauve qui s'orne d'une large dentelle ocrée incrustée à l'empiècement et sur les manches. Le décolleté est en pointe.

Un autre déshabillé en crêpe marocain ivoire et crêpe marocain imprimé, ce dernier tissu formant la garniture. Et celui-ci est en crêpe Georgette rose très pâle et s'agrémente d'une dentelle ocrée posée en bordure et de plis Enfin, le dernier modèle est de simple shantung naturel rayé .de plis nervures au travers du corsage, et d'un panneau de fins plis repassés à la jupe.

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 18:31
robes-1924-automne.JPG
Les robes d’automne 1924 sont droites et simples, ne diffèrent de celles de la saison dernière que par la garniture.

Pas de renseignements sur le tissu, commence par vel... base velours? je ne sais si quelqu'un connait, merci d'apporter de l'eau au moulin de la connaissance.
 
Couleur automne 1924 tabac blond, beige, chataigne et violet. ainsi que l'écossais (vu sur une autre revue)
 
Dans l'ordre sur l'image.
 
Celle-ci, en velrepsline tabac blond, est pourvue de longues manches entonnoir. Un ruban de. taffetas mordoré plissé en éventail s'élargit au décolleté; un autre forme ceinture nouée sur le côté et aux pans épanouis en éventail.

.En peau de suède beige, cette robe est joliment coupée et soulignée d'un» bande de
cuir découpé formant galon.

De la velcarlaine châtaigne pour, cette robe bordée de larges bandes de léopard. Sous le col, pareillement fourré, . passe un étroit ruban de moire, formant .collier alourdi d'un gros gland de soie.

On peut: réaliser d'élégantes toilettes avec la givreuse travers combinaison. Je n'en veux pour, gage que celle robe d'un violet vibrant boulonnée devant, et dont le col et les manches s'enorgueillissent de fourrure sombre.
 
 
 
Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:58

Rien que du visuel, jolis dessins et belles femmes qui donnent envie de connaitre leurs histoires!

Ma GM n'en a jamais porté, car cher et pas dans sa condition de femme au foyer avec un mari ouvrier.

Une adresse où vous pourrez en voir plus : une vidéo sur YOU TUBE faite pour moi. Mon autre site n'est plus actif, mais la vidéo oui!

http://www.youtube.com/watch?v=-o0zLWpADgs

 

chapeau-1923.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories