Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 19:36

un corset coute de 2 à 20 francs sur cette image en 1900, le journal 10 centimes

quand on rapporte à l'heure actuelle , un journal type parisien coute 1 euro et un corset en solde 20 euros, le rapport est le même

corset 1900

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 17:52

mode-enfants-1917---femmes-de-france.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 17:44

 

 

1. PETITE CHEMISE en linon de fil ourlée d'un biais de linon rose monté par un jour. Epaulettes de ruban rose.
2. CHEMISE DE NUIT en batiste blanche. L'empiècement et les petits mancherons évasés sont brodés de pois de couleur: Nœuds assortis à la broderie sur les épaules.
3. PARURE DE LINGERIE ornée d'un large entre-deux de Valenciennes et de rubans passés dans des boutonnières. Les côtés du pantalon sont ouverts dans le bas et les bords rapprochés par le nœud de ruban..

4. JOLIE COMBINAISON-PANTALON en crêpe de Chine bleu pâle. Les bouillonnes composant la garniture sont montés par un fin gansé. Volant ourlé d'un picot au bas du pantalon.
5. PETITE CHEMISE en pongée « ivoire », lacée au milieu par un ruban « saumon ». Biais en pongée assorti au ruban autour du décolletée des entournures.

 

lingerie-1917.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:10

 

 

 vetements pour chiens 1896 Avetements-pour-chiens-1896-B.JPGL'art d'habiller les chiens de compagnies en 1896

 

  

 

Le favori du moment, le plus intelligent peut-être, c'est le griffon; puis vient le king-charles, mais il est devenu fort rare, puis le havanais et le petit scotch-terrier, confidents de nos grandes dames.
Ces délicates et frêles créatures, habituées à vivre clans la tiède atmosphère des appartements, réclament des soins minutieux à l'égal de ceux dont nos mondaines entourent leur précieuse personne.
Il faut les préserver de la bise l'hiver et de l'humidité à l'automne, des brusques variations de température au printemps et de la trop grande chaleur en été. A cet effet, un griffon ou un terrier qui se respecte doit posséder un trousseau complet : paletot d'hiver et cape d'été, chemises de batiste et de flanelle, etc.
Leur grand faiseur est Mme Ledouble, galerie d'Orléans, au Palais-Royal, qui s'est fait une spécialité dans l'art d'habiller les chiens et qui compte dans sa clientèle des duchesses et des princesses de tous les pays. Elle a du reste obtenu une médaille
à l'Exposition universelle de 1889 et une récompense de la Société protectrice des
animaux.

Il y a le petit costume de promenade en drap fantaisie pour l'hiver, en piqué, en coutil pour l'été, avec tablette de chocolat dans la pochette portant cette inscription : « Ketty est une gourmande ! » Je signale encore le gentil costume de yachting en drap bleu brodé d'ancres, le petit paletot en toile bleue orné de soutaches blanches, destiné aux sorties matinales du printemps et le coquet manteau de foulard pour les soirées fraîches de l'été. Tout cela est charmant et fait la joie des grandes dames dont les
joujoux adorés sont le meilleur passe-temps. Mme Ledouble, à laquelle revient l'honneur d'avoir inventé toutes ces amusantes fantaisies, fait aussi de gentils petits waterproofs avec capuchon pour lés jours pluvieux, et de mignons snow-boots pour éviter aux pattes de se salir au contact de la boue.

Que dire des petites chemises de flanelle de toutes nuances pour l'hiver, de batiste et de linon pour les jours où Mlle Ketty est souffrante? Celte gentille lingerie est ornée 'd'une petite broderie russe et de valenciennes véritable placée en collerette autour du cou. Les mouchoirs, en batiste blanche ou de couleur assortie au costume, sont brodés de dents minuscules avec chiffre surmonté de la couronne ou des armes de la famille.
Les colliers sont de véritables bijoux en or incrustés de corail ou de turquoises, ou encore ornés de strass et de perles fines. Je ne parle que pour mémoire des gourmettes d'or avec fétiche en pendeloque et des colliers en peau blanche, vert d'eau, bleu ciel avec bouffettes de rubans de nuance assortie.

 

 

vetements-pour-chiens-1896.JPGvetements-pour-chiens-1896-C.JPG
Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 10:47

lingerie-1937-revue-femina.JPGlingerie--A-1937-revue-femina.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 10:33

chapeau-1926.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:24

LA MODE 1885

C'est une fugue générale pour la campagne et les bains de mer; car on ira cette année  1885, plus tôt
que de coutume, sur les plages ensoleillées de Normandie et de Bretagne.

Il faut donc déjà songer au départ et faire ses préparatifs.
Voici quelques bons conseils pour les familles simples et économes : un costume de bure ou de serge, très simple de forme, et deux ou trois robes de percale ou toile de Vichy suffisent amplement pour la saison. Une toilette habillée, en prévision de quelque invitation à dîner, est aussi de rigueur, quoique souvent sans emploi. On prendra la robe qui aura servi aux soirées de l'hiver passé, et, au besoin, on la rajeunira avec quelques bouts de dentelles. 

Pour les enfants, il faut moins-encore : un costume de serge pour les jours douteux où la menace d'une averse.ne doit pas les priver de sortir, et deux autres en toile; des bas de laine pour le soir ou pour les jours de pluie, une pèlerine en drap avec un capuchon, et les voilà entièrement équipés et capables de braver aussi bien le soleil que le mauvais temps.

Les costumes de serge sont très faciles à faire soi-même :1a jupe ne supporte guère d'autre ornement que quelques plis en ourlet ou un très large lacet blanc. Le corsage est ordinairement large, orné de trois plis dans le dos et deux sur le devant; on le serre à la taille avec une ceinture de cuir ou d'étoffe pareille. On peut encore mettre un corsage en tricot jersey de couleur bien assortie à la jupe, ou, au contraire, tout à fait différente : le rouge, le blanc, le gris clair vont avec toutes les robes. On fera, en outre, une veste en serge, afin de compléter le costume, un chapeau en Yokohama orné d'une écharpe japonaise est tout ce qu'on peut trouver de plus solide et de meilleur marché.

Les enfants auront  le corsage blouse ou le tricot jersey, les jambes nues avec des sandales de toile. Comme coiffure, la mode est d'adopter le béret, qui leur sied merveilleusement. Toutefois, cette fantaisie n'empêchera pas d'emporter les grands chapeaux de paille, qui, Seuls, garantissent du soleil, et sont, par conséquent, de toute nécessité.

Mais tout le monde ne va pas à la campagne et celles de nous que leur position force à rester en ville se rejetteront sur les étoffes légères. On en fait de très séduisantes et je ne saurais trop revenir sur ce sujet.

La grande faveur sera pour les créponés de Sumatra. Comme ils sont frais et souples ! Les teintes et les dispositions sont des plus originales et des plus jolies. Sur un fond bleu lazuli, on voit grimper de jolis branchages blancs ou rouges, très finement dessinés; puis ce sont des pois brodés dé plusieurs couleurs, des emblèmes de sport ou des petits bonshommes. Les prix en sont peu élevés, et, parmi toutes les nouveautés en étoffe de coton et de fil, ces créponnés tiennent certainement la corde.
Citons les étamines de coton semées de grandes feuilles de fougère sur fond écru; les batistes brodées, transparentes comme une gaze avec beaucoup de soutien; les satinettes rouges avec un semis de pois blancs, le grand succès pour robes de plage. Puis les mousselines de l'Inde, fines et souples, mais qui ne nous paraissent pas d'un usage bien pratique.
A côté de toutes ces jolies nouveautés, il y a les tissus déjà connus : satinettes, zéphyrs, percales, etc., etc.; avec grandes fleurs ou petits semis, pois de toutes dimensions et dessins de tous genres. Les jeunes filles porteront beaucoup de batistes bises brodées de pois de couleur, soit bleus, soit rouges ou mousse, ou même de deux teintes mélangées. A notre avis, ce qu'il y a de plus distingué dans ce genre, c'est la batiste bise brodée de pois blancs. C'est distingué au possible, et jeune, et frais.

La nouveauté à succès de la saison, pour les costumes de plage et villas, c'est la robe brodée au point russe et au point hongrois. On sait que le premier est le tout simple point de marque, et le second un mélange de plumetis, points lancé et sablé, avec la broderie russe ordinaire. On en a tiré un charmant parti en brodant à même les robes de surah, de toile, de batiste; cet ornement se dispose en roue au bas du jupon et des tuniques, plus étroit sur le corsage et les parements. L'originalité consiste surtout dans l'opposition des couleurs : broderie en blanc, rouge, gros bleu, noir, sur des fonds différents ; on l'exécute en soie d'Alger, en coton, en fil à repriser ou rond, préparé exprès; comme elle se fait rapidement, on peut la faire soi- même en faisant imprimer le dessin choisi sur son étoffe.

 

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 18:01

robe-1903-d-apres-midi.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 18:00

robe-1917-mariee.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 20:04

robe-1930-fillette-copie-1.JPG

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans mode
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories