Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 18:30

les gestes du cordier,

l'un des seuls métiers où il faille marcher à reculons sur plusieurs dizaines de mètres pour produire cette ficelle ou cette corde si anodine, mais pourtant si nécessaire à tous.
je me suis intéressée par son salaire et sa nourriture
La famille du cordier de la Basse-Bretagne, observée en i8S1,

se nourrit de soupe au pain d'orge, de bouillie et de crêpes de sarrasin, de pain mangé avec des pommes de terre, du lait et du beurre.

La viande, le cidre et l’eau-de-vie n'apparaissent sur la table que dans les grandes
occasions; l'habitation, formée seulement d'un rez-de-chaussée, ne comprend souvent qu'une
seule pièce, où la famille se tient avec les deux vaches; les offices religieux et surtout la fête du
patron de la paroisse sont la principale diversion aux travaux ordinaires de la famille.
Le salaire de cordier est de 1.76 Franc par jour en 1881,

 

un journal (le figaro est de 50 centimes) soit 28 % de son budget, donc pas de news et connaissance je suppose!!

Partager cet article

Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans métiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories