Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 18:17

 

Comme quoi le problème des seniors ne date pas de maintenant!!

Cheveux gris à la recherche d'une place.

Un importateur de New-York, jadis riche, de bonne famille, parcourt aujourd'hui la grande ville, un attirail d'homme sandwich suspendu à ses épaules. Cet homme pourtant est bien constitué et parait Intelligent. A qui le questionne, il répond qu'il a eu « des malheurs », qu'il a perdu tout ce qu'il avait, et qu'il n'a pu trouver de situation à cause de ses cheveux gris.

« Homme sandwich, ajoute-t-il, est le seul métier qu'il me soit loisible d'exercer. Je ne sais pas mendier et ne voudrais pas emprunter. Dans ma jeunesse, j'étais associé avec mon grand-père dans une grosse maison de denrées coloniales à Londres. J'allai aux Etats-Unis, où je m'établis pour mon compte, à New-York d'abord, puis à Chica-
go. Mais les méthodes différentes auxquelles je dus me faire, jointes à d'autres causes, me firent perdre toutes mes économies. J'ai dépassé la cinquantaine, je sut» vigoureux et actif, je me sens jeune comme à vingt ans, et voyez où j'en suis! Mon dernier patron ayant pris son fils comme associé, et la maison ne pouvant nous garder tous, je dus
m'en aller. Mais quelle ne fut pas ma surprise, d'être accueilli à toutes les portes où je frappai pour y trouver de l'ouvrage, par cette réponse: Vous êtes trop vieux! ? Nous demandons des jeunes hommes. Cinquante ans et des cheveux gris n'ont, paraît-il, plus droit de cité Dans ce monde, à cette heure. Toutes les annonces qui paraissent dans les journaux demandent « des jeunes gens » ; et pourtant, je voudrais bien pou
voir me mesurer un jour avec le meilleur d'entre eux! Enfin, découragé, je me tournai vers le propriétaire du restaurant où je dînais autrefois, il m'offrit le logis et le couvert ainsi qu'un peu d'argent de poche pour faire à son établissement de la réclame au moyen de cet écriteau. Quand j'entre dans le restaurant, je baisse la tête, car j'y
rencontre souvent mes anciens clients. »

Tiré du livre édité à Genève : Employé exceptionnel, ou l'Art de bien comprendre ses devoirs, de se rendre indispensable et de faire son chemin

Même le titre est étonnant

Auteur :

Date d'édition :

1914Marden, Orison Swett
Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1910-1920
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 17:18

On m'a demandé la solution (écrite dans le même document)

alors voilà

rappel:

 

On verse dans un tonneau 1251itres d'un vin à 0Fr60 et 90 Litres d'un autre à 0fr,45. Quel est le prix du litre de mélange? Quelle quantité d'eau le consommateur devra-t-il ajouter pour que le litre de boisson lui revienne à 0fr,50 ?

 

Solution.

Le prix de 125 L. de vin est de 0.60 X 125 = 75 fr.
Le prix de 90 L. est égal à 0 fr. 45 X 90 = 40 fr. 50.
Le mélange se compose de 125 L. et de 90 L. = 215 L.
et il vaut 75 fr. + 40.fr. 50 = 115 fr. 50.
Le prix d'un litre de mélange est de 115.50 fr.: 215 soit O.53 fr. à 1 c. prés.
A raison de 0 fr. 50 le litre, 115 fr. 50 représente le prix d'un nombre de litres de boisson égal à 115,00 : 0,50 = 231 litres. 
Le consommateur devra ajouter 231 - 215  = 16 Kilos d'eau.

 

 

 

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1910-1920
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 17:22

 

Suite à mes recherches sur cette grande guerre par rapport à mon grand-pére, j'ai trouvé cela, je ne pensais pas que les déportations existaient à cette époque

 

habitants de Lille, Roubaix, Tourcoing, ayant refusé d'exécuter volontairement des travaux pour les Allemands, ceux-ci se décidèrent à les réquisitionner en
masse. Ils firent venir à Lille un régiment prussien. Le 22 avril 1916, alors que la pluie tombait à flots, la troupe qui procède par tranches et mettra plusieurs jours à accomplir sa monstrueuse besogne, cerne les quartiers. Le premier jour, dans la crainte de troubles, les mitrailleuses sont armées, les fusils chargés. A 10 heures, les soldats frappent à coups de crosse aux portes et déposent l'ordre suivant :En une demi-heure les habitants de la maison doivent se rassembler dans une pièce, Quelques minutes après un officier arrive, inspecte d'un œil méprisant les malheureux réunis là et, froidement, de sa main gantée désigne la ou les victimes les saisissent et amènent dehors sous une pluie battante; on sépare sans pitié les membres d'une même famille qui se trouve ainsi dispersée. Les malheureuses victimes-sont réunies dans une usine. Femmes, jeunes filles, et enfants
Tout le monde est soumis a la plus dégradante des visites sanitaires. Sous la conduite d'officiers qui n'hésitent pas à employer la cravache contre ceux qui n'obéissent pas assez vite, le troupeau est amené à la gare, entassé dans des wagons à bestiaux aménagés à 30 par wagon et dirigés sur les Ardennes. Là, pendant de longs mois et sans qu'ils puissent correspondre avec leurs familles, sans défense contre les exigences de toutes sortes de leurs gardiens, mal nourries, ces femmes et ces enfants Quelques-unes de 14 à 15 ans sont astreintes à des travaux d'esclave, très au-dessus de leurs forces. Les mêmes scènes se répètent à Tourcoing et à Roubaix.

Les hommes sont amenés de leur côté vers Laon et Hirson.

Titre  du volume où est extrait ceci:

Liste des personnes désignées par les Puissances alliées pour être livrées par l'Allemagne en exécution des articles 228 à 230 du traité de Versailles et du protocole du 28 juin 1919

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1910-1920
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 18:03

mon grand pére a eu son certificat d'études à cette année là (je pense), je me demandais quel genre d'examen c'était

j'ai trouvé cela

Certificat d’études primaires
(Confolens,- Charente, juin 1912.)

ORTHOGRAPHE
La mort du chêne
Il est mort, le grand chêne, le roi de la forêt. La cognée du bûcheron l'a abattu dans
la clairière où il se dressait solitaire et majestueux. Au bout du tronçon qui reste seul à la place ou le tronc s'élevait, la sève, qui est le sang des plantes, monte et afflue encore. Hier, elle circulait dans l'arbre tout entier ; elle portait aux plus hauts rameaux, qui se balançaient dans l’air, la nourriture puisée aux profondeurs de la terre ; aujourd'hui elle ne peut aller plus loin. La blessure faite par le fer des hommes est irréparable ; le chêne est mort ! Quelle perte pour une multitude d'êtres !
Qui protégera maintenant du soleil et de la grêle les violettes et les muguets qui croissaient à son ombre ? Détruits, les terriers que les lapins creusaient entre ses racines ! Détruits les nids des petits oiseaux qui croyaient s'être bâti des demeures pour tous les jours ! Le grand chêne est mort !

G-. RENARD.

QUESTIONS.

La destruction des arbres est-elle seulement préjudiciable aux fleurettes, aux petits ani
maux sauvages et aux oiseaux ? Essayez de montrer les désastres produits par le déboisement.

2.Sens des mots : clairière, afflue.

3. Nature des propositions contenues dans la phrase':
Au bout du tronçon.;... afflue encore.

4. Conjuguer le verbe croître au présent du conditionnel.

REDACTION
Votre maîtresse vous a dit d'aimer et de. respecter les arbres. Pourquoi devons-nous
les regarder comme des amis? Quelle est leur utilité?

 

ARITHMETIQUE
1 On verse dans un tonneau 1251itres d'un vin à 0Fr60 et 90 1itres d'un autre à 0fr,45. Quel est le prix du litre de mélange? Quelle quantité d'eau Je consommateur devra.-t-il ajouter pour que le litre de boisson lui revienne à 0fr,50 ?
Réponse: Le consommateur devra ajouter 16 litres d’eau


Une personne qui place .1/4 de sa. fortune à 5 % a un revenu annuel de 310fr.
Trouver mentalement le montant de sa fortune, expliquer cette manière de faire.
Réponse: sa fortune totale est de 24800 francs.

COUTURE.

Deux petits plis de 1 demi-centimètre de large. Piquer ces plis sur une
longueur de 4 à 5 centimètres.

 

 

 

 

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1910-1920
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories