Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:28

La région du Sud ou de l'olivier qui comprend le Roussillon, le bas Languedoc, le Vivarais, le bas Dauphiné, le comtat d'Avignon, la Provence et le comté de Nice.

Cette région offre des plaines étendues limitées par des montagnes très-accidentées A cause de la douceur de l'hiver et de la grande chaleur de l'été, on y cultive très en grand l'olivier, l'amandier, le pistachier, la vigne et le mûrier. Sur le bord de la Méditerranée, on y voit croître en pleine terre le palmier, l'oranger, le citronnier et le caroubier. Les parties accidentées sont occupées par le chêne vert, le chêne-liège, le pin d'Alep, arbres qui dominent toujours des arbrisseaux spéciaux à la région, tels que le lentisque, le grenadier, la lavande, la sauge et le thym. Cette région possède peu de bêtes à cornes, mais elle multiplie très en grand les bêtes à laine, les vers à soie et les abeilles.

 La région du Sud-Ouest est très-étendue; elle renferme le haut Languedoc, le comté de Foix, le Lauraguais, le Béarn, la Navarre, le Bigorre, l'Armagnac, l'Agenais, le Bordelais, le Quercy, le Périgord et la Saintonge. Ses immenses plaines sont limitées, d'une part par l'Océan, de l'autre par les monta-
gnes des Pyrénées, et sur la ligne opposée aux rives de l'Océan par la région des montagnes du Centre. Cette vaste région cultive la vigne très en grand dans les plaines du Bordelais et du Languedoc. Elle est traversée du sud à l'ouest par la vallée de la Garonne, dans laquelle on cultive
le tabac, le chanvre et le sorgho à balais. Le maïs est très-cultivé dans la partie sud de la région.
On y possède de très-belles races bovines et on y élève le cheval dans les départements des Landes et des Basses-Pyrénées. Les dunes, qui longent la mer depuis l'embouchure de la Garonne jusqu'à Bayonne, sont couvertes de très-belles forêts de pin maritime et quelquefois de chêne-liège. Cette région ne connaît ni les froids excessifs de la région du Nord-Est, ni les chaleurs brûlantes de la région du Sud.

 La région des montagnes du Centre comprend le Gévau
dan, l'Auvergne, le Rouergue, le Forez, le Limousin et la Marche, contrées où le maïs mûrit difficilement son grain, et où la vigne ne croît que' sur les versants exposés au sud-est et garantis des vents du nord par des élévations.
Cette région spécule très en grand sur l'élevage, l'entretien et l'engraissement des bêtes bovines. Les nombreux animaux qu'elle possède vivent pendant la belle saison sur les montagnes ; ils quittent les pâturages pour redescendre dans les vallées,lorsque la neige commence à tomber. C'est dans cette région que sont situés les centres de production des races bovines de Salers et d'Aubrac. Généralement, le climat de la région des montagnes du Centre est froid, mais l'air y est pur est sain.

La région Sud-Est est plus froide encore pendant l'hiver que la région des montagnes du centre. Elle comprend le haut Dauphiné, la Dombes, la Savoie, le Lyonnais, le Maçonnais, le
Beaujolais, le Bugey et la Bourgogne. Cette grande région renferme deux parties bien distinctes : les plaines de la Dombes, de la Bourgogne et du Maçonnais : les montagnes du Dauphiné, du Lyonnais, du Bugey et de la Savoie. C'est dans les plaines que la vigne occupe de grandes surfaces et qu'elle fournit des vins de première qualité. Les parties montagneuses offrent de beaux pâturages et de nombreuses forêts d'arbres verts résineux. Cette région multiplie très en grand l'espèce bovine dans les parties accidentées; elle possède, en outre, de grands troupeaux de chèvres dans le Lyonnais. Si la température est favorable, dans les plaines et les vallées, à la végétation de la vigne, du maïs et à l'existence des prairies actuelles, par contre, dans les montagnes, elle est froide et parfois très-glaciale, à cause des glaciers et des neiges qui y séjournent pendant quatre à cinq mois.

 La région du Nord-Est comprend la Franche-Comté, l'Alsace, les Vosges, le Pays Messin, la Lorraine et le Barrois. Les montagnes y sont des contrées froides pendant l'hiver, mais les plaines sont d'excellentes contrées agricoles pendant l'été et l'automne. Les parties accidentées offrent de très-belles forêts d'essences résineuses, d'excellents pâturages et des prairies bien
irriguées. Les plaines sont occupées par le froment, le maïs, le tabac, la vigne et le houblon.
On y élève des chèvres, des bêtes à cornes et des bêtes à laine, et on y fabrique beaucoup de fromages.

La région des plaines du Nord est très-étendue. Elle comprend l'Ile-de-France, la Beauce, la Brie, l'Orléanais, le Gâtinois, le Yexin, la Champagne et la basse Bourgogne, contrées qui, pour la plupart, sont riches et bien cultivées. Si la vigne n'y produit de bons vins que dans la Champagne et la basse Bourgogne, le froment, l'avoine, le colza y donnent des récoltes satisfaisantes. L'étendue considérable que les prairies artificielles y occupent annuellement a permis depuis longtemps d'y multiplier très en grand les bêtes à laine appartenant à la race mérinos et de spéculer sur la production du lait. Cette région renferme la Champagne Pouilleuse, qui perd d'année en année son aspect triste et monotone par suite des progrès qu'y fait l'agriculture et des semis de pin sylvestre qu'on ne cesse d'opérer sur les parties très-crayeuses et arides.

La région des plaines du Nord renferme de grandes exploitations et de nombreuses distilleries de betterave.


La région des plaines du Centre renferme la Sologne, le Perche, le Maine, le Berry, le Nivernais, le Charolais, le Puisaie, le Morvan et la Touraine, c'est-à-dire les contrées qui, dans
ie centre de la France, ont des terres sablonneuses, granitiques encore pauvres ou couvertes en partie de bruyères et d'ajoncs. Si les vallées offrent parfois de riches cultures, si les bords
de la Loire sont souvent ornés de beaux vignobles, si les parties calcaires sont de bonnes contrées agricoles, les sables de la Sologne, les terres blanches du Berry sont encore de mauvais terrains. C'est par la culture du pin maritime et les marnages qu'on est parvenu, sur divers points de la région, à les améliorer. Cette région possède un grand nombre de bêtes à laine, elle élève avec succès la race bovine charolaise et durham et elle spécule très   avantageusement sur la multiplication du cheval percheron

La région de l'Ouest offre des plaines et des parties accidentées; elle est limitée par l'Océan et la Manche et les régions du Nord-Ouest, des plaines du Centre et du Sud-Ouest.
Elle comprend la Bretagne, l'Anjou, la Vendée et le Poitou. Son climat est doux et humide ; on y voit croître en pleine terre divers végétaux appartenant à la région du Sud. Saul dans la plaine du Poitou, les terres labourables sont de fertilité ordinaire et divisées en champs des quelques hectares entourés de mies vives qui donnent à la région un aspect très-boisé.
On y élève et engraisse les bœufs et les moutons et on y multiplie l'espèce chevaline. Ces spéculations y sont favorisées par les pâturages qu'on observe sur les terres arables. Le blé noir ou sarrasin y est très-cultivé, surtout sur les terrains de landes qu'on défriche dans le but de les transformer en terres arables. Cette région est principalement exploitée par des métayers.

La région du Nord-Ouest est la plus riche et la mieux cultivée. Elle comprend la Normandie, le Merlerault, le Cotentin, la Picardie, le Santerre, le Boulonais, l'Artois et la Flandre. La partie comprise entre le département de la Manche et la Belgique offre, à une faible distance du littoral, de nombreux herbages ou prairies sur lesquels on engraisse des bêtes à cornes,
on entretient des vaches laitières et on élève des chevaux. On y cultive le blé, le pavot, le tabac, le lin, le cameline, le houblon et la betterave comme plante industrielle. C'est avec
cette racine qu'on alimente annuellement les nombreuses sucreries qui existent dans la Picardie et la Flandre. Le climat de cette région est assez doux, mais il est brumeux
et humide une grande partie de l'année. Il n'y a que la Flandre et l'Artois qui subissent pendant l'hiver les influences de froids un peu intenses.

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans régions de France
commenter cet article

commentaires

Marie Christine 07/07/2011 10:15


dans le Sud, tu peux également dire que pousse le mimosa en abondance !
c'est sympa ce rappel de toutes les régions de France !


Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories