Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

Parqueuse d'huitres en 1900 Arcachon

parqueuse-d-huitres-arcachon-1898.JPG

Tenue étonnante, surtout les sabots pour marcher dans la vase

 

Les parqueurs d’Arcachon ou éleveurs d’huitres se divisent en deux catégories : les uns sont concessionnaires ,les autres sont engagés par les parqueurs et touchent un salaire fixe, Les parqueurs vivent dans des huttes en bois réparties comme dans un village et alignées en rues plus ou moins larges; chaque case est marquée d'un numéro si l'on a la curiosité de pousser la porte et de pénétrer dans l'intérieur, on y verra, outre l'outillage nécessaire à la pêche, les pioches pour retourner les huîtres dans les parcs, les sabots à grande semelle plate qui permettent de marcher sur la vase, et un fusil.
Les femmes, avec leur costume spécial, la culotte de flanelle rouge et le chapeau de paille, égayent considérablement cette localité ; elles travaillent autant que les hommes et sont moins payées. Elles se rendent aux parcs en groupes, n'hésitent pas au besoin à prendre les rames des pinasses (sorte de canots à fond plat qui peuvent naviguer avec un tirant d eau quelques centimètres seulement ) et même, dans les gros temps, à s'en aller au travail dans les parcs :
(1) Sorte de canots à fond plat qui peuvent naviguer avec un tirant d eau
quelques centimètres seulement.



























 

Pinasses

parqueuse-d-huitres-pinasse-1898.JPG



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article