Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

Panetier à Meulers en Seine Maritime 1788

 

J’avais un doute sur la profession de panetier d’un de mes ancêtres sur Meulers (par rapport au pain, comme indiqué sur le net)

 

 

En fait, il fabriquait des paniers comme ses frères.

  

 

 

 

le rôle de la taille en 1788 mentionne;

Meulers était habité surtout par des vanniers: le rôle de la taille, en 1788
mentionne 33 pennetiers ou panetiers et 2 corbeillers ; il indique aussi douze
manliers, un fabricant de galoches et 5 tisserands. L'assemblée se compose de
fermiers comme Dav. Le François (20 acres pour 300 1.), imposé à 147 1., Duvi-
vier, (ferme des mineurs de Blainville, 12 acres d'herbage, 50 acres de labour
pour 1.0001.), imposé à 556 L, P. Paquet et son père, (ferme des marquis d'Estou-
teville : 20 acres d'herbage, 50 acres de labour pour 1.300 1.), imposés à 642 1.,-
Rob. Vasselin, Franc. Gamelin,(ferme du marquis d'Estouteville, 4 acres d'her-
bage, 20 acres de terre pour 260 1.), imposé à 108 1. ; de pennetiers, comme
Franc. Le Vasseur, Jac. Boulé, J. Le François, Jac. Morel, P. Vasseur, ; de
manliers, comme Viguerard et J.-B. Bulé. Il n'y a qu'un tisserand ; Guise. Le
syndic, Houssaye, petit propriétaire et fermier, est imposé à 81 1. Les deux
députés, Duvivier et Paquet, sont, les deux principaux fermiers et députés.

Titre : Cahiers de doléances du bailliage d'Arques (secondaire de Caudebec) pour les États généraux de 1789 : département de la Seine-Inférieure. Tome 2 / publiés par E. Le Parquier,...

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article