Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 18:52

c'est le mot fashion et fashionable dans ce livre édité de 1835 qui m'a interpellée

le texte est de Monsieur Monnais

De tout temps le dandy a été connu en France : suivant l'époque, on l'a nommé raffiné, roué, merveilleux incroyable : dans le dernier siècle, il portait de la poudre, des mouches, des bas de soie blancs et des talons ronges : son quartier-général était Versailles et l'Œil-de-bœuf.

De nos jours, il porte un frac (écrit comme cela, je n’ai pas trouvé ce que c’était, j'ai pensé à froc, mais comme le pantalon vient après!!), un pantalon, des bottes ; ses cheveux soigneusement frisés, laissant voir une double raie de chair, conservent leur couleur naturelle; son visage est orné de petites moustaches et d'une barbe formant le demi-cercle, ou se terminant en pointe, à la Jeune-France ou au moyen-âge ; son univers se compose du bois de Boulogne, du café de Paris, et des avant-scènes de l'Opéra.

Dieu est trop juste et la nature trop féconde pour n'avoir pas donné au dandy mâle son analogue dans le sexe féminin. Le beau sexe a aussi ses dandys au moral et au physique ; car ne convient-il pas d'appeler de ce nom tous les êtres assez vains, assez froids, assez fous , pour vouer leur vie entière au costume, à l'apparence; tous ceux pour qui l'effet extérieur est le nec plus ultra de la gloire, la somme la plus haute de félicité ? Vous croyez voir des hommes et des femmes, et vous ne voyez que des habits et des robes, quelques aunes de drap, de velours, de soie, de cachemire, et voilà tout.' Encore s'il n'y avait que des sots  dont cette ambition creuse tournât la creuse cervelle ! mais de nos jours l'esprit et le mérite ne préservent pas d'un travers qui devait être le patrimoine exclusif de la nullité : de nos jours la litté-
rature et les arts ont un invincible penchant à devenu fashionables : l'école de lord Byron se perpétue ; à son exemple, les écrivains , les artistes se font dandys, et viennent au bois de Boulogne, bizarrement accoutrés, plus laids que ne les a créés le ciel, disputer le prix du ridicule aux. Imbéciles, qui ne peuvent briguer que. celui-là ! Malheureusement; pour eux et pour nous, c'est une preuve que leur talent baisse ; le sens commun n'entre-t-il pas à fortes doses dans le génie, et le culte idolâtre de la Fashion n’accuse-t-il pas une dégradation notable dans le sens commun ? Que les écrivains et les artistes veuillent bien y penser :

la mode n'est pas une muse; ce n'est qu'une enseigne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1800-1900
commenter cet article

commentaires

Marie Christine 03/08/2011 10:20


la mode ridicule ou pas a toujours existé et existera toujours !
heureusement que le ridicule ne tue pas !!


Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories