Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 18:12
coiffe-du-poitou.JPG
C'est après les guerres du premier empire que les coiffes et bonnets de lingerie blanche, ont commencé à faire leur apparition. A ses débuts, la coiffe était simplement faite en mousseline unie, pour les jeunes femmes et en nansouk garni pour les veuves ; les dentelles el les broderies n'étaient pas encore employées. Suivant les départements et même les petits pays, la forme de la coiffe était différente de nom et d'aspect, et l'on reconnaissait à première vue à la dimension de la coiffe, l'origine précise du colle qui la portait. Vers 1850, les communications de villes à villes devenant plus faciles, les marchands en gros de blanc pour augmenter la vente de leur article, commencèrent à vendre des coiffes ornées do broderies faites à la main ;de plus, la coiffe se livra soit sur mousseline, soit sur tulle à maille ronde où
sur tulle Bruxelles à maille carrée ; ce dernier est resté toujours en faveur en Vendée. On donna la mode également de garnir le devant de la coiffe d'un tuyauté de dentelle de Lille pu autre que l'on faisait venir de Lierre, en Belgique el d'Arras, On orna également la coiffe d'un gros nœud de mousseline avec quatre brides retombant sur les épaules. Ce nœud se modifia par la suite, lors de l'introduction sur le marché des rubans fleuris el moirés, qui donneront un cachet bien plus riche et plus seyant à la coiffe. maîtresse dans notre belle contrée. Avec les nouveautés qu'apportèrent les industries de la dentelle, de la broderie à la main et mécanique, el des rubans, nous assistons à une éclosion de nouvelles formes de coiffes

De la disparition des coiffes et quelles en sont les causes

Bien que le bonnet ait été employé en manière de transition, par celles qui ont voulu laisser la coiffe pour s'acheminer vers le chapeau, ou peut constater avec tristesse que la coiffe a disparu de certaines régions et tend de plus en plus à disparaître, même des contrées qui lui «ont restées fidèles. Les principales raisons de celle disparition sont les suivantes : D'abord, le prix élevé de toutes les marchandises servant à monter la coiffe ; ensuite, la mode qui s'infiltre dans nos campagnes par les journaux, les gravures, les catalogues des grands magasins de nouveautés. De plus, les modistes qui s'installent dans les petits pays font une guerre acharnée à celte vieille coiffure, la dénigrent et la ridiculisent, la traitant de surannée et d'antique. Le retour dans les campagnes de parentes habitant la ville qui vantent la beauté de leurs chapeaux grotesques ; la disparition des lingères qui préfèrent se lancer dans le commerce plus lucratif de la mode ou de la couture, et enlin le manque de nouveautés de la part des marchands et des fabricants qui, voyant cet article s'éteindre, préfèrent faire fabriquer à leurs ouvriers des articles pour les modes actuelles dont la vente est plus active.

La vie chère et l'instinct de luxe qui anime nos campagnards, les encourageant à sacrifier leurs coiffures coûteuses aux chapeaux à 4 fr. 95, ornés de plumes rutilantes, qui ne durent qu'une saison.

'Pour se rendre bien compte de celle disparition, il suffit d'assister à une grand'messe de campagne. Au lieu de voir comme autrefois, toutes les fillettes avec leurs petits bonnets appelés frileuses, garnis de coques de rubans, les jeunes filles et
jeunes femmes avec leurs coiffes élégantes et coquettes, et les vieilles mamans avec leurs bonnets unis, plus rien ou presque ! Que de chapeaux d'un goût douteux et qui, avec les toilettes qui ont suivi la même marche ascendante
vers les modes nouvelles, ont enlevé à nos petites campagnardes leur charme, et leur ont donné une allure bien éloignée de l'air honnête et franc qu'elles avaient autrefois.

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1800-1900
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories