Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 12:42
Ce qui est interessant c'est qu'il cherchait aussi à économiser l'énergie (voir en fin d'article)
Quoiqu'il en soit, l'ère industrielle ne s'ouvrira pour la lampe à incandescence qu'en 1881. Effectivement, à l'Exposition internationale d'électricité qui se tint cette année-là à l'Observatoire de Paris, Edison envoya un modèle possédant la forme bien connue de tous aujourd'hui. Les types de lampes à incandescence en usage se composent d'un filament de charbon recourbé, très mince, mais néanmoins très solide, placé à l'intérieur d'une ampoule de verre privée d'air aussi parfaitement que possible. D'autre part, le montage varie dans certains de ses détails, selon les fabricants.
La Compagnie générale d'électricité de Paris en 1903 fabrique journellement 15 à 20 kilomètres de ces fils à son usine d'Ivry-sur-Seine, dans laquelle ont été prises quelques-unes des photographies ci- dessous:
Les filaments fabriqués ne possèdent alors ni la souplesse requise pour les phases ultérieures de la fabrication, ni un diamètre uniforme. Aussi les ouvriers ou les ouvrières (car cette industrie, demandant beaucoup de finesse de doigté, la
main-d’œuvre y est souvent féminine) doivent trier et classer les fournées selon la
grosseur de section des fils.
Fabrication des ampoules.ampoules-fabrication-1903-A.JPG
L'ouvrier prend, avec une canne île verrier, la quantité de cristal de Bohême nécessaire, souffle en tournant de façon à obtenir une épaisseur uniforme se détache ensuite l'ampoule de la canne.
ampoules-fabrication-sous-vide-1903-B.JPG
Préparation des ampoules dans lesquelles on doit faire le vide
On soude à la calotte de chaque ampoule un tube de cristal qui permettra de faire le vide â l'intérieur
ampoules-essayage-1903-A.JPG
Essayage des lampes terminées
On allume simultanément les lampes par groupe et on met au rebut celles qui présentent quelques imperfections.
ampoules mesure 1903 A
Mesure de l'intensité des lampes
L'ouvrière opère dans une chambre noire qui renferme divers appareils photométriques permettant de comparer chaque lampe à un étalon de lumière.
Dernière toilette des lampes
L'ouvrière fait disparaître les petites imperfections et appose la marque de fabrique.
Enfin, on trie les lampes par catégories et on les emballe soigneusement dans des cartons mis eux-mêmes dans des caisses d'expédition en bois ou bien disposés sur des rayons en attendant le client.

Quant aux formes des ampoules, les conditions imposées au producteur soit par leur destination, soit par la fantaisie du client, les ont rendues innombrables. Parmi les modèles les plus courants, citons les lampes sphérique, cylindrique (pour haut voltage), à verre cloisonné, à flamme torse, en pommes de pin, etc. On fabrique aussi des lampes dont le cristal est coloré en différents tons, depuis le bleu clair ou le bleu marine jusqu'au jaune topaze, en passant par le rose clair et le vert opale.
D'une façon générale, une lampe à incandescence peut brûler un millier d'heures environ.
Enfin, l'ingénieur Solignac a récemment imaginé une disposition originale qui augmente singulièrement le pouvoir éclairant. Dans les lampes à incandescence ordinaires, les charbons sont disposés suivant le prolongement du culot, c'est-à-dire verticalement, tandis que dans le nouvel appareil, dont l'ampoule est à peu près sphérique, le filament se trouve placé horizontalement. Il présente donc dans le cône d'éclairage une surface lumineuse maxima.
Une lampe à incandescence courante de 16 bougies, marchant sur le voltage des secteurs parisiens, consomme de 48 à 50 watts. Or, une lampe correspondante Solignac donnerait une intensité de 40 bougies en exigeant seulement 25 watts, c'est-à-dire qu'elle fournirait un éclairage presque triple pour une dépense de courant moitié moindre.
Texte de JACQUES BOYER. 1903
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans métiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories