Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

L'ancêtre du compteur taxi - 1904 - le taxamètre

taxametre-1904-fiacre.JPG

taxametre-1904-libre.JPGtaxametre-1904-occupe.JPG

Le « Taxamètre ». Le compteur installé sur quelques centaines de fiacres de diverses compagnies, en septembre 1904, ressemble à une horloge placée à la droite du cocher. Il est surmonté d'un petit drapeau métallique portant le mot libre. Le drapeau est vertical et abaissé derrière une cache dès que la voiture est occupée.
La somme de prise en charge est de 75 centimes ,puis viendra s'ajouter une somme de 10 centimes par 400 mètres parcourus.
Au-dessous du montant de la course s'inscrit le prix des suppléments : 25 centimes par colis ; 50 centimes pour passage des fortifications, course et heure de nuit.
Le voyageur paye le total des prix marqués dans les deux guichets de gauche. Si, au lieu d'effectuer une seule course, le voyageur s'arrête en route, puis repart, le tarif devient horokilométrique. Le prix initial de 75 centimes donne droit à une course de 1200 mètres ou à neuf minutes d'attente ou de marche lente. Le prix horaire s'accroît ensuite de 10 centimes par trois minutes ….

Fiacre muni du taxamètre.

Le taxamètre sur voiture « libre » : le drapeau est levé et les guichets du cadran sont vides.

Le taxamètre sur voiture « prise » : le drapeau est abaissé et le prix de la course inscrit automatiquement sur le cadran.

Je ne prends jamais le taxi, ce serait intéressant de savoir la différence par rapport à maintenant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article