Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 09:09

Pendant longtemps, le service des aliénés a été confié à l' Assistance publique et était confondu avec les autres services de cette administration.

Le département de la Seine n'avait, que les quartiers spéciaux dépendant des hospices de Bicêtre et de la Salpêtrière ; les malades qui ne pouvaient y être conservés faute de place, étaient traités dans les asiles de province.

En 1860, l'administration préfectorale institua une commission spéciale chargée d'étudier les améliorations et les réformes à apporter au service des aliénés du département. Cette commission présenta un rapport dont les conclusions tendaient à la création d'asiles spéciaux pour les aliénés de la Seine et en première ligne à la construction d'un asile central placé à Paris, où seraient traités les cas de folie aigus et
récents et où serait organisé l'enseignement par la clinique ; à cet asile serait annexé un bureau d'admission pour l'examen et la répartition des aliénés ; ensuite devaient être créés des asiles situés hors Paris, à des distances permettant des rapports faciles entre les aliénés et leurs familles et construits de manière à recevoir les malades des deux sexes, à la condition d'une séparation absolue entre eux.


L'Asile-Clinique (Sainte-Anne)

1, Rue Cabanis, à Paris (XIVe Arrondissement).
Au premier janvier 1900, le bureau d'admission contenait 156 malades, 68 hommes et 88 femmes.

Situé à Paris, dans le quartier de la Santé ,l'Asile clinique a été édifié sur l‘emplacement d'une ferme appartenant aux hospices, la ferme Sainte-Anne, devenue une annexe de l'Hospice de Bicêtre et où le docteur Ferrus, alors médecin du quartier
des aliénés de cet hospice, occupait à des travaux agricoles un certain nombre de malades.

BUREAU D'ADMISSION
C'est au bureau d'admission que sont conduits tous les aliénés placés d'office par arrêté de M. le Préfet de Police ; ils ont été l'objet d'un premier examen à l'infirmerie spéciale et, après un nouvel examen, le médecin en chef de l'admission les répartit dans les autres services de l'asile ou les. désigne pour être envoyés dans les asiles
suburbains : Vaucluse, Ville-Evrard, Villejuif et Maison-Blanche, ou dans les quartiers d'hospice de Bicêtre (hommes) et de la Salpêtrière (femmes).
Le service médical est confié à M. le docteur Magnan, médecin en chef, assisté de deux élèves internes, l'un pour les hommes, l'autre pour les femmes. Un interne en pharmacie est attaché spécialement au bureau d'admission.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1900-1910
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories