Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 11:42

La pub a toujours payé!!!!

 

Presse parisienne fin 18 ème siècle

 

It y a sur le pavé de Paris des courtiers de publicité qui se font, bon an mal an, de  
cinquante à cent mille francs de gain par ta publicité. Dès le matin, ils visitent les
grosses maisons de commerce où tes usines industrielles. Mal accueillis souvent, ils sont habitués à ne pas se laisser rebuter par cet accueil. Ils insistent, ils vantent les avantages de leur publicité; ils parlent de tout, et souvent ils réussissent à persuader par la variété de leur boniment et par leur
aplomb, le négociant qui n'était nullement
dispose & leur faire une affaire, et qui nuit, malgré tout. Par leur consentir un bon petit traité d'annonces. .Mais le courtier ne doit pas se contenter d'une promesse. I! lui faut la signature immédiate, avec la réflexion, le négociant pourrait changer d'avis et l'affaire serait rompue.

Le métier de courtier de publicité, on en peut juger, n'est pas chose commode, et
tout le monde n'est pas doué pour réussir dans la partie. Mais s'il est difficile. il a
l'avantage d'être très bien rémunéré. Les bons courtiers ont habituellement une re-
mise de trente à cinquante pour cent sur le chiffre d'affaires traitées. Il leur suffit de
faire dans leur journée ou tous les deux jours une réclame de 500 francs pour gagner
deux à trois mille francs par mois. Un courtier qui traite un chiffre annuel d'affaires de
cent mille francs gagne de trente à quarante mille francs. Les bons courtiers atteignent ce chiffre.

 

 L’importance de la clame dans les journaux à trois sous, dans les feuilles boulevardières et mondaines. Le sujet mérite mieux qu'une simple mention pour en constater la ressource dans le budget des recettes d'un journal.

Partager cet article

Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans métiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories