Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:51

LE MARCHÉ DU TRAVAIL DEBUT 1900

Le Marché du Travail est l'ensemble des moyens propres à conclure l'accord de l'offre et de la demande d'emplois. La grève, la feuille de placement, la maison de La Mère, l'office du syndicat, les bureaux déplacement sont dans ce cas. L’ office national ouvrier de statistique et de placement s'emploie à régulariser ce marché.

L'offre et la demande de travail doivent entrer en rapport dans des conditions déterminées. L'échange auquel elles donnent lieu constitue un marché et revêt des formes diverses ; il se produit dans une foule d'endroits ou de rencontres.

Tantôt le patron vient chercher l'ouvrier à la grève, emplacement en plein air, ou dans un coin de halle, et 1‘embauche séance tenante.

L'ouvrier sans travail se rend aussi, souvent, d'atelier en atelier, d'usine en usine, et offre ses services. Dans certaines des maisons où il se présente, on lui donne à garnir une feuille de renseignements individuels, et la maison s'engage à le faire appeler en cas de place vacante.

Dans les villes de compagnonnage, c'est chez la Mère que les ouvriers vont à l’embauchage. Dans les syndicats, on communique au membre de l'association le livre des adresses des usines, ateliers, et la liste des emplois vacants avec le taux des salaires correspondants. Nous étudierons d'ailleurs l'organisation syndicale quand il
s'agira des lois qui la régissent. Nous verrons alors combien les bureaux de placement des syndicats ouvriers et des Bourses du Travail sont utiles aux membres de ces groupements et cherchent à les aider par des indemnités de voyage, de secours, de maladie, de chômage , involontaire ou forcé.

Mentionnons également les bureaux de placement, agences payantes auxquelles il ne faut se confier qu'avec une sérieuse prudence. S'ils ont à choisir entre les bureaux des agences et ceux des mairies, c'est dans les bureaux «le placement- gratuit«, installés dans ces dernières, que doivent aller de préférence les ouvriers non syndiqués. Mais, rappelons-leur que le bureau de placement des Bourses est à leur disposition comme à celle des ouvriers syndiqués.

Le marché du travail fonctionnera bien quand il aura réussi à centraliser, jour par jour, ces renseignements épars en tant d'endroits, car les offres et demandes, même les plus insignifiantes en apparence, peuvent avoir une répercussion au loin.

Mais en présence des misères de la vie du travail,, malgré la prévoyante activité d'une telle institution, l'ouvrier reste trop souvent exposé à des souffrances. i1 est bon de les signaler dans ce livre aux méditations de la jeunesse des campagnes,
trop prompte à l'émigration vers les villes.

Tiré de; L'ouvrier / par Albert Dupin disponible sur Gallica

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1900-1910
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories