Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 16:49

Texte écrit en 1915 dans un journal féminin

POUR ETRE JOLIE ------- RESTONS SVELTES

Dabs un roman célèbre, un écrivain des plus connus classe l'humanité en deux catégories : les gras et les maigres.
La femme soucieuse de sa beauté ne doit appartenir ni à l'un ni à l'autre de ces clans. Son corps doit conserver les justes
proportions réclamées par l'esthétique. C'est au redoutable cap de la trentaine que le danger nous guette, presque toutes. Les
formes s'amplifient, c'est l'âge du complet épanouissement; il peut être l'apogée de la beauté, mais il est souvent aussi la fin
d'une jolie femme, par l'empâtement des lignes : le corps s'alourdit, la silhouette perd toute distinction et toute grâce.

Souvent, celle qui subit celte regrettable métamorphose ne se rend pas compte que son charme s'est envolé; mais les yeux de
l'époux ne sont pas toujours aussi indulgents; il faut à tout prix lui éviter des constatations qui pourraient nuire au bonheur
futur du ménage.
C'est un devoir pour la femme qui tient  à conserver son prestige de lutter contre l'obésité, de la prévenir ou de la chasser si elle a laissé
les graisses déformantes l'envahir. On m'a déjà beaucoup consultée à ce sujet et j'ai toujours répondu ce que je vous dis aujourd'hui à
toutes : il n'y a aucun médicament qui vaille un régime sévère, j'ajouterai même impitoyable. Il faut être intransigeant avec soi-
même. C'est souvent pénible. C'est une petite souffrance dont on sera récompensée quand on constatera devant le miroir que le buste se
dégage, se rajeunit, reprend sa souplesse. et que l'on sentira revenir à soi la capricieuse affection prête A se laisser distraire.

Pour cela, que faut-il ? Se lever tôt, mener une vie active, faire des marches, occuper son corps et son esprit à des travaux manuels
et intellectuels, en faisant la part de chaque genre; ne pas s'attarder à table et suivre un régime alimentaire : peu de pain, pas de
viandes en sauce, pas de féculents, pas de sucreries ; ne pas boire en mangeant, mais seulement deux heures après le repas, et du
thé chaud. Le petit déjeuner du malin doit être très frugal et celui du soir très léger. Surtout, surtout, beaucoup d'exercice, du
footing, jamais de sieste. Enfin, une ou deux fois par semaine, prendre un verre d'eau laxative, qui se chargera de la police intérieure et complétera les bienfaits de la cure.

LINE.

Partager cet article

Repost 0
Published by ancetres-metiers-conditions.over-blog.com - dans 1910-1920
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ancetres-metiers-conditions.over-blog.com
  • : Métiers ignorés, oubliés. Conditions de vie début 1900. A force de me documenter pour la généalogie , j'ai eu envie de partager mes découvertes sur la vie de nos ancêtres
  • Contact

Compteur

Recherche

Catégories