Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

Un boisson au Kola fin dix neuvième : la Kola Food

L'importation de la noix de Kola (fruit du kolatier) en Europe, remonte vers 1870, néanmoins, ce n'est guère que depuis 1890 environ qu'elle a attiré l'attention des savants et des médecins français .
La noix de Kola est un produit du centre et de l'ouest de l'Afrique, la noix de Kola est un objet
de grande valeur qui joue un rôle fort important dans la vie politique et sociale en Afrique. Kola blanc ou Kola rouge, pour elles tout est là, la valeur est la même, la signification bien différente. Blanc c'est le petit cadeau de l'amitié, le gage des fiançailles ; rouge, c'est le signal des hostilités, le symbole de la guerre, mais, rouge ou blanche, la noix de Kola est pour l’Afrique équatoriale l'excitant par excellence, l’aliment de réserve, la manne. Il l'emporte dans ses longs voyages ; s'il a faim, s'il a soif, s'il est fatigué, s'il est malade, il la mastique à l'état frais ou sec, entière ou pulvérisée, et la faim disparaît, la soif s'apaise, la fatigue tombe, la maladie s'évanouit.
C'est surtout en Angleterre que les noix de Kola , sont importées en grande quantité et de là réexpédiées dans les différentes parties de l'Europe .


C'est à M. Maussey, un habile spécialiste, en collaboration avec une maison anglaise, qu'on doit la Kola-Food, telle est la création qu'il vient de présenter en 1897 au public français  au Salon du Cycle. La Kola-Food est un aliment complet, 

Etant dépourvu de sucre, il constitue un aliment des plus recommandables pour les diabétiques, Enfin, pour tous ceux qui font de la bicyclette ou qui pratiquent un sport quelconque, il doit être conseillé comme multipliant les forces musculaires, rendant la tonicité aux organes affaiblis, en même temps qu'il augmente la résistance aux agents extérieurs.  Elle se prend le matin au petit déjeuner, de la même façon qu'une lasse de cacao au lait ou de chocolat ; sa préparation est facile et son prix peu élevé ; la tasse revient à 5 centimes. On peut prendre également la Kola-Food dans du vin, de l'eau ou tout autre boisson, lorsqu'on ne cherche que l'action stimulante du produit.

La consommation de ce produit prend une telle extension que la noix de Kola commence à être l'objet d'une considérable importation.

le kola étant un peu amer et indigeste pour certains le kola food a été un peu transformé .

Voici comment on doit procéder pour cette boisson :

On met dans un bol ou le récipient dans lequel on veut la préparer, une cuillérée à café de Kola-Food et une cuillerée à bouche de sucre en poudre, on délaie le tout avec un peu de lait ou d'eau, mais à froid ; puis, on verse par-dessus le lait ou l'eau soit froid ou bouillant, suivant que l'on veut préparer cette boisson chaude ou froide. On remue et la boisson se trouve prête.

Pour essayer de booster les ventes :

En France, on est assez sceptique mais une publication des atouts de ce Kola Food  avec le s le témoignage public de M. Rivière, le vainqueur de-Ia course Bordeaux-Paris, en écrivant une lettre adressée à M. Maussey et que le Journal des Sports a publiée en le faisant procéder de ces quelques lignes d'introduction.

« Au lendemain de la course de Bordeaux- Paris, le Journal des Sports a publié le compte-rendu d'une conversation d'un de ses rédacteurs avec le gagnant Rivière, au cours de laquelle celui-ci a déclaré que c'est grâce au lait et à la kola qu'il a pu suivre, sans essoufflement, une automobile marchant à 40 kilomètres à l'heure, et cela sur la fin du parcours.

C'était à l'excellente Kola-Food que le célèbre coureur faisait allusion. Aussi, pour permettre à nos lecteurs de se rendre
 Un peu de marketing et hop !!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article