Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ancetres-metiers-conditions.over-blog.com

INNOVATION DE M. LEULLIER
DANS TOUS LES COMMISSARIATS DE POLICE DE PARIS ON A COMMENCÉ A ÉTABLIR le 14 septembre 1921 les nouvelles cartes d’identité

L'opération qui doit donner l'empreinte digitale apparaît un peu délicate ; elle est employée pour les passeports en de nombreux pays.

Cette pièce d'identité, qui portera comme garantie la firme de la préfecture de police, pourra épargner à ceux qui en sont possesseurs bien des formalités, des déplacements et des frais inutiles.

LE « PETIT MATERIEL » DES COMMISSARIATS DE POLICE

Voici le « petit matériel » dont furent pourvus, tous les commissariats de police de
Paris, afin qu'on puisse y prendre les empreintes digitales des clients » et y établir les
carnets : le timbre sec ; la plaque de tôle sur laquelle on étend l'encre grasse pour les
empreintes ; le rouleau encreur de la plaque de tôle ; la demande de carnet d'identité, avec
photographie et empreinte digitale du demandeur ; le carnet d'identité.

Il faut se prêter à une petite séance d'anthropométrie, de bertillonnage, qui était jusqu'ici réservée à ceux qui ont maille  à partir avec la justice. Il faut laisser une empreinte digitale sur deux documents, Cette garantie de l'empreinte  est une des idées neuves du préfet de
police Robert Leullier. 

LA PRISE DE L'EMPREINTE

Le demandeur, qui s'est enduit l'index d'encre grasse, le pose sur sa demande de carnet d'identité. Plusieurs doigts sur le parchemin officiel.

"La forme du visage" est prise, couleur des yeux et forme générale 

Collage de la photographie dans le cadre qui lui était réservé. L'autre exemplaire
est fixé sur le document qui sera conservé par un des services particuliers de M. Leul-
lier. Puis la signature

La carte est délivrée après enquête à domicile. Imprimé sur un papier solide et d 'un format commode. Et sans coût

 

Tiré du journal L'excelsior 15/09/1921

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article