Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ancetres-metiers-conditions.over-blog.com

Les œufs de Pâques début 1900 est aussi répandue que la confiserie, la chocolaterie et même la pâtisserie en fabriquent de toutes sortes, soit :
Des œufs en conserve, œufs candis, œufs en pastillage, œufs en nougat, œufs fondants et œufs en chocolat et des œufs surprise.

 

Quelques détails :

ŒUFS EN CONSERVE

L'œuf en conserve résiste début 1900 mais, détrôné par l'œuf en chocolat.
Effectué en sucre cuit avec colorant ou pas, additivé de vinaigre pour avoir une belle couleur blanche.
Quand les œufs en conserve sont secs, on laisse ordinairement les petits œufs unis,
mais les gros sont décorés à la glace royale ou peints avec des couleurs à la gomme 

OEUFS EN PASTILLAGE

A base de gomme adragante et d’eau, de blancs d’œufs, de sucre glace et amidon. Coloré ou pas

OEUFS EN CHOCOLAT

Chocolat avec du beurre de cacao pour le rendre malléable. 

Ils sont décorés avec une plaque mince de pâte de fruits : soit pomme, framboise, prune, etc., puis un décor en glace royale fait au cornet. Il ne reste plus ensuite qu'à coller ensemble les deux coquilles d'œuf et en marquer par un décor la partie où les deux coquilles se raccordent.

OEUFS EN SURPRISE

Les œufs candis sont remplis l'intérieur à l'aide d'une poche ou d’un cornet empli soit avec une crème ou tout autre appareil, gelée, confiture ou fondant, et même un appareil à parfait ou à mousse. 

OEUFS CANDIS 
Pour la confection de ces œufs que l'on peut faire de différentes grosseurs, suivant la dimension des moules que l'on emploie, il faut avoir a sa disposition des coffrets d'une contenance proportionnée à la grosseur des œufs que l'on veut confectionner. Ils sont faits à l’étuve avec de l'amidon en poudre très sec, uniquement fait avec du sucre en pain et de l’eau en sirop de 36 à 38 degrés. Super joli !!!

 


Décoré de pâte de fruits et d'angélique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article