Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

Mélange prêt à l'emploi pour faire des gâteaux en 1920, suivi d'un menu pour la semaine en 1920

Des préparations toutes faites en 1920 ! je ne pensais pas !!!!

 

Ma grand mère née en 1908 faisait des recettes assez nourrissantes mais pas de desserts, mais j'adorais manger ces plats dans les années 60 

- le menu de janvier 1921 :

- Recettes sur le menu dans la revue  soit les pioupioux  de guerre et la préparation à l'emploi des macarons congolais

bon, comme on ne voit pas grand chose : voilà :

Menu midi et soir:
Mercredi :
Pâté de gueux, Macaroni à la mère de famille 
La Castriade Pain de carottes, Pioupious de guerre 

Jeudi :
Saucisse à la matelote, Choux rouges à l’Etampoise, Brioches aux pommes de terre 
Soupe aux choux et pommes de terre, Omelette au fromage, Pommes sautées

Vendredi
Moules à la Provençale, Purée de pois verts 
Soupe au fromage, Lentilles maître d’hôtel Petits gâteaux (pour le thé) 

Samedi :
Pot-au-feu Bœuf bouilli et légumes Salade de carottes
Consommé (du matin) Bœuf bouilli au gratin Riz Condé 

Dimanche : 
Rillettes de Tours Gigot rôti Haricots blancs au jus Gâteau aux amandes 
Vermicelle (de la veille) Gigot froid mayonnaise Purée de pommes de terre Boules à la semoule 


Lundi :

Bœuf en civet Choux en épinards 
Potage aux lentilles Omelette aux pommes de terre Carottes au persil

Mardi :
 Blanquette de veau Pommes de terre à la Savoyarde 
Soupe aux poireaux et pommes de terre Salsifis sautés au beurre Soufflé Gertrude 

Macarons Congolais. — Versez le contenu du paquet dans un récipient, ajoutez peu à peu une demi-tasse à café d’eau en mélangeant et délayant bien le tout. Dressez sur papier ou plaques, en petits macarons, la pâte ainsi obtenue et cuisez à feu doux. (Vous vous procurerez le Congolais dans toutes les bonnes épiceries ou au dépôt : Le Congolais, à Rouen (Seine-Inférieure).

Pioupious de guerre. — Un fromage blanc demi-sel, farine.
Procurez-vous un fromage blanc demi-sel, appelé Gournay, pilez-le, triturez-le ; une fois arrivé à consistance de beurre, incorporez-lui la quantité de farine nécessaire pour faire une pâte souple qu’on roule au rouleau une fois. Découpez ronds, carrés ou losanges ; posez chaque pioupiou, auquel vous aurez fait quelques petits trous avec une épingle à chapeau {genre petit beurre), sur la tôle, enfournez à four garni, retournez pour que les deux côtés soient dorés. Servez chaud
avec le thé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article