Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

La moutarde au dix-neuvième siècle

Exposition universelle de 1878 à Paris : La section anglaise présente leurs produits


La moutarde, du cari, des sauces anglaises, du thé, du café et autres breuvages aromatiques ; de la chicorée, du café de glands doux, du sucre, du sucre de raisin, du sucre de lait, de la confiserie, des dragées, des pralines, des bonbons, des nougats, des confitures, des gelées, des fruits conservés tels que des cédrats, des citrons, des oranges, des ananas, des fruits à l'eau-de-vie, des sirops et des légumes.   

L'industrie de la moutarde anglaise

est représentée par plusieurs maisons des mieux connues. Barringer et Brown, Rock Valley Mills Mansfield ont, entre autres, installé une fort jolie vitrine contenant un assortiment de leur moutarde et de leurs condiments à base de moutarde, avec des spécimens des boîtes qu'ils emploient pour leur emballage, point auquel ils attachent une haute importance. Une de leurs boites les plus remarquables est de forme hexagonale ; le couvercle est revêtu du nom de la maison, et chacune des six faces porte un dessin imprimé sur la boite. Ces produits ont été présenté à l’exposition universelle de 1878 à la section anglaise.


MM. Barringer et Brown n'ont pris part à aucune des expositions internationales précédentes.
Mais aux expositions locales de Wakefield et de York, où ils ont concouru en 1865 et 1866, des médailles leur ont été décernées. ils cherchaient plus spécialement à s'assurer la clientèle des comtés du centre de l'Angleterre, où depuis 1850 ils font des affaires qui augmentent d'année en année.

Les goûts des différentes nations en matière de moutarde varient considérablement les uns des autres.


Les Anglais la mélangent avec de l'eau et du sel, et c'est ainsi qu'on la sert dans les grands hôtels américains ; 
Les Français et les Allemands l'assaisonnent de diverses manières et généralement la font cuire, ce qui lui enlève sa saveur piquante. 


La moutarde française est préparée avec de l'estragon, de la graine de céleri, de l'ail, des clous de girofle, des anchois et autres ingrédients plus ou moins agréables. On donne à ce mélange un goût particulier en le remuant avec une tige de fer chauffée.

La moutarde allemande renferme du vinaigre qu'on a fait bouillir avec du poivre noir, de la
cannelle et des oignons ; on ajoute à ce mélange du sel et du sucre. Ls vinaigre est employé bouillant, et la moutarde est faible en conséquence.

Le mode de préparation employé en Angleterre, plus simple que les autres, est aussi plus propre à, assurer une bonne digestion. Il est important de préparer la farine de moutarde au moment de s'en servir. 

Le logo est sur la page : : https://www.mavieencouleurs.fr/cuisine/moutarde/cuisiner-la-moutarde-dhier-et-daujourdhui

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article