Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du passé

Métiers, salaires, conditions de vie , vêtements, alimentation etc. au cours de ce passé riche de découvertes ! Top 1 des mes articles lus : le certificat d'études, l'école, les bébés Top 2 les logements et salaires Top 3 les métiers N'hésitez pas à me laisser des commentaires, je répondrais avec joie

Analyse des bouillons cube en 1909

Tiré de : The Journal of Industrial and Engineering Chemistry, n° 12, décembre 1913


Nos cubes actuels : le sel toujours en premier et plein de trucs divers et variés avec détails qui perd le consommateur !!! dose de sel pour 100 ml et l’autre réduit en sel : dose en moyenne pour 100 . Aucune lisibilité pour le consommateur dans la comprenette !!
Au moins on voit que Unilever (fabricant de lessive , entre autre en fabrique) et Nestlé aussi.
Revenons à cette analyse 1909 : Soit du sel, pas de viande, des extraits de plantes et de la graisse . (OK il y a la dilution ensuite)

Les cubes de bouillon sont composés d'une forte proportion de sel commun, de viande, d'extraits de plantes, un peu de graisse et des condiments. Quelques-uns des produits vendus sous le nom de « cubes de bouillon » contiennent seulement un léger pourcentage de viande ou d'extraits de viande et ne doivent plus être compris dans la désignation de « bouillons », à moins que ce terme soit modifié. Ils sont alors amplement annoncés comme capables de donner des boissons chaudes, stimulantes et apéritives en les dissolvant simplement dans l'eau chaude. Ils ont alors une place légitime parmi nos accessoires diététiques.

Plusieurs marques de ces cubes sont apparues Sur le marché américain au cours des années 1910 1914 , la plupart fabriquées dans ce pays, les autres importées d'Allemagne. Ces produits sont enveloppés généralement dans une feuille d'étain, quelques-uns dans une feuille de papier paraffiné.


Marques testées en 1909 : Behrend ,Oxo ,Steero , Burnham ,Sunbeam , Armour , Morris , Standard , Liggitt et  Knorr.


Ls analyses des cubes récoltés en Allemagne, il résulte que leur composition est vraiment semblable à celle des cubes vendus sur le marché américain, et que tous deux contiennent une très forte quantité de sel et une très faible proportion d'extraits de viande et de plantes. '

En résumé, les cubes de bouillon vendus sur le marché renferment environ 5 % d'eau, de 1 à 4,5 % de  graisses  et 50 à 74 % de sel .

Les cubes de bouillon sont ainsi dénommés par extension et l'accueil qui leur est fait est dû beaucoup plus à leurs propriétés stimulantes et aromatiques qu'à leur faible valeur alimentaire. La grande quantité de chlorure de sodium qu'ils renferment et qui ne devrait pas dépasser 65 %, est employée pour donner un corps au cube et pour saler la quantité d'eau dans laquelle le cube est dissous.

Plusieurs des cubes vendus contiennent beaucoup plus d'extraits de plantes
que de viande; ils ne portent plus le nom de « bouillons », à moins que ce terme soit modifié.

Bref : il faudrait une harmonie de déclaration sur le net pour que nous puissions comprendre facilement au lieu de nous perdre par jeu de ml ou grammes ou dilution


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je songe de plus en plus à les faire moi-même. Le tout est de penser à mettre de côté suffisamment d'épluchures de légumes et de carcasses de volailles... en attendant j'achète les allégés en sel, même si...
Répondre