Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ancetres-metiers-conditions.over-blog.com

On pourra noter que l'homme porte le sac, mais au vu de ce que l'on doit transporter?

donc après les congés payés 1936.

Je me demande si mes ancêtres avait pu faire cela, NON, trop cher pour leur budget.

Bref, voilà le top pique Nique via le journal.

LE PIQUE-NIQUE

Peu encombrant, ce « combiné*contient un réchaud à alcool, un support très stable, 2 casseroles
et, s'y adaptant, une queue isolante. Le couvercle peut servir de plat.
Au Bazar de l'Hôtel de Ville, 45 fr.

La « gamelle Scout.. sous le volume le plus réduit vous offre une poêle,
1 un plat, une salière (sel et poivre,,,un couvert, un «quart», une boule pour le thé, etc.

Au Bazar de l'Hôtel de Ville, 32 fr.


Voici, pour vous aider dans vos préparatifs, quelques conseils, quelques recettes.

LE MEILLEUR MATERIEL sera le moins encombrant et le moins lourd possible : couverts extra-plats, en métal inoxydable ou en aluminium, vaisselle et gobelets en matière plastique de couleur ou, plus modestement, en carton sulfurisé.

Ayez toujours un tire-bouchon et une clé ouvrant à la fois, les boîtes de conserves et les bouteilles d'eau minérale.

Serviettes et nappes en papier crêpon japonais (prévoyez pour la nappe une doublure faite de papier d'emballage ou de plusieurs épaisseurs de journaux reliés entre eux par quelques points).

 
 
LE MENU. — une grande variété de petits sandwiches de pain de mie et de pain de seigle qui s'empileront facilement dans des boîtes. Donnez à chaque sorte une forme différente
(losanges, carrés, rectangles, triangles) pour les reconnaître facilement. Comme plat de résistance, un classique rôti de volailles ou de boucherie que vous servirez accompagné d'olives et de cornichons. Il y a aussi les pâtés en terrine ou en croûte, les galantines. les vian-
des fourrées de farces diverses, les gelées (usez de prudence : attention au coup de soleil qui les fait s'effondrer !).


La mode étant aux légumes crus, profitez-en et offrez des radis, du céleri en branches, du melon, du cresson...
.Variez les salades de légumes : salades de riz safrané relevé d'une pointe de cayenne et agrémenté d'ingrédients variés, crevettes, dés de jambon, filets d'anchois. olives dénoyautées ou cornichons, œufs durs, le tout assaisonné d'une mayonnaise épaisse. Salade de macaroni largement imprégnée d'une mayonnaise très épicée et alternant avec des couches de tomates coupées en tranches fines, des champignons émincés cuits au vin blanc et des dés de jambon. Comme dessert, outre le fromage et les fruits, vous pouvez emporter dans des gobelets de carton, crèmes prises, flans variés, gâteaux de riz ou de semoule, bavarois, fruits de saison emprisonnés dans une crème épaisse à base de maïzena. Grâce à la neige carbonique, vous pouvez transporter à de longues distances d'exquises tranches napolitaines et des crèmes glacées.

LA BOISSON. — Le mieux est de se ravitailler à l'auberge du plus prochain village. Si cela n'est pas possible, il faudra vous charger de la boisson nécessaire. Vous la rafraîchirez en exposant
les bouteilles enveloppées de linge ou de papier humide au soleil. L'évaporation refroidira la température du liquide qu'elles contiennent. Méfiez-vous de l'eau que vous pouvez trouver à proximité de votre campement : vous pour riez payer d'une longue typhoïde le plaisir d'en boire
un verre.


https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4701131p
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article